Maison Passive

Conseiller en conception Maison Passive

Le but de ce chapitre est de permettre la diffusion de l’information sur le standard de la maison passive à un large public qui va du professionnel au particulier. Ce label allemand à l’origine, issu d’une conception nordique, c’est développé par l’intermédiaire de l’lnstitut Passivhauss de Darmstadt.

Très développé en Allemagne et en Autriche, il devient peu à peu une
norme incontournable pour la construction de bâtiments neufs,
de maisons individuelles ou de bâtiments collectifs.Ses principes fondamentaux peuvent être résumés à trois critères dans la construction : l’isolation thermique totale, l’étanchéité à l’air parfaite et la ventilation du bâtiment.

Ces critères permettent d’atteindre une consommation énergétique de 15 kWh/m²*an.

Une caractéristique aussi est l’utilisation des principes de la construction à ossature bois. Si depuis quelques années, la construction de maisons en bois se développe, c’est aussi qu’il est plus facile d’atteindre un bilan énergétique intéressant avec ce type de construction. On arrive ainsi à une diminution drastique de leur consommation d’énergie.

Les exemples possibles sont divers. Ils vont de la construction à ossature bois avec des murs en paille, ou bien avec une ossature métallique et des murs en OSB, jusque la rénovation d’une maison en moellons.

Une autre idée préconçue est démentie : les maisons passives sont obligatoirement des construction carrées, des blocs monolithiques.

De la construction contemporaine à la construction traditionnelle, vous obtenez dans tous les cas des maisons qui respectent leur environnement et qui suivent les obligations architecturales d’une région ou d’une commune. 

LE CONFORT SANS CHAUFFAGE

 

Retour d’expérience avec le propriétaire d’une maison passive à Saint Cyr sur Loire. D’une superficie de 188m², il l’a fait construire en 2014.

SUIVI DES CONSOMMATIONS

Pour connaître précisément ses performances, la maison de Saint Cyr sur Loire a été équipée de capteurs. Ils suivent notamment le volume de kilowattheures dépensés quotidiennement pour chauffer le bâtiment. 

La dépense de la maison pour l’année 2016 a été de 1 503 kWh. Aussi, le montant de la facture annuelle de chauffage peut se chiffrer à 225€ au total (1 503 kWh x 0,15€).

Les maisons passives

L’Allemagne fait figure de pionnier dans la construction de maisons “passives”, dont la consommation énergétique au mètre carré est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires. À Heidelberg, le site de l’ancienne gare de marchandises abrite le plus grand “quartier passif” du monde, qui comprend même des supermarchés et un cinéma.

La maison passive expliquée par E=m6 et Vision Eco Habitats